Vous avez vérifié toutes les infos et êtes maintenant prêt à acquérir la pièce détachée dont vous avez besoin. Il faut maintenant savoir où la chercher et plusieurs solutions s’offrent à vous.

La première solution que je présente est celle que je vous recommande le moins, de part ses aspects plus onéreux et moins écologiques : l’achat neuf en magasin spécialisé (sur place ou sur internet), des raisons que j’explique ici. Je vous encourage vivement à ne considérer cette option qu’en dernier recours, dans les cas où vous ne trouvez pas ce qu’il vous faut et que vous n’avez plus le temps de rechercher.

Les deux solutions suivantes sont celles que je privilégie et qui ne m’ont jamais déçu : l’achat d’occasion entre particulier ou avec des professionnels.

L’achat d’occasion entre particuliers

C’est une bonne façons de trouver ses pièces mais aussi de revendre celles dont nous ne nous servons plus. Je prends l’exemple d’un vélo Motobécane des années 80 que l’on veut transformer en vélo de voyage. Il nous faudra pour cela changer la transmission, la direction, peut-être aussi les roues, ajouter des portes bagages et des gardes boue s’il n’y en a pas. Toutes ces pièces sont trouvable sur des sites tels que Leboncoin ou troc-velo.com (d’autres adresses sont également intéressantes : ebay et de nombreux groupes facebook dédiés). Mais une fois ces pièces remplacées, vous pouvez revendre les originales afin de contribuer au stock de pièces détachées qui permettra à d’autres passionnés de réparer leur vélo.

J’ai eu l’occasion d’acheter des pièces provenant des 4 coins de la France. Cela se fait du coup par correspondance. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, osez demander plus de photos afin d’avoir une vision d’ensemble précise de la pièce. Si l’on pense au pédalier par exemple, il faut pouvoir vérifier, s’il n’est pas neuf, à minima l’usure des dents pour vérifier qu’il correspond bien à notre besoin.

Une discussion téléphonique peut également dissiper tout malentendu sur une dimension, un état ou une usure. Vous aurez de plus établi une relation plus proche avec le vendeur, qui augmente la confiance de chacun. Il m’arrive par exemple d’être contacté par des personnes à qui j’ai acheté ou vendu des pièces pour m’en proposer ou demander d’autres.

Alors n’hésitez plus, lancez vous ! C’est moins chère et plus écologique, il y a même de nombreux objets neufs !

L’achat d’occasion à des professionnels

Voilà une pratique que j’ai récemment découverte ! Si vous êtes réticent à acheter à des particuliers ou tout simplement pour avoir un large choix de composants, n’hésitez pas à vous adresser à des professionnels spécialisés dans la remise en circulation de pièces détachées.

J’en ai découvert 2 dont je vais parler ici mais je suis certains qu’il en existe d’autres. Vous en connaissez ? Alors n’hésitez pas à enrichir l’article de votre commentaire !

Briko-Bike

Il s’agit d’une boutique basée à Toulon et que j’ai eu l’occasion de visiter. J’y ai rencontré Patrick, un passionné de vélo qui arrive à récupérer des stocks d’anciennes pièces détachées neuves. C’est la boutique idéale pour remettre à neuf un vélo des années 80 mais aussi pour le moderniser ou le transformer.

Enfin, Patrick étant passionné et compétent, il saura vous aiguiller dans le meilleur choix possible afin de trouver la ou les pièces qu’il vous faut ou vous aider en vous donnant des astuces techniques.

Raccoon Workshop

Découvert sur facebook, cet atelier propose de nombreuses pièces détachées. Contactez-la page avec votre liste au père noël et Brice se chargera de vous trouver votre bonheur. Là aussi passionné et compétent, il pourra vous donner quelques indications techniques ou astuces de montage pour vos pièces.

J’espère avoir bientôt l’occasion de visiter cet atelier proche de Grenoble !

Vous devriez maintenant être en mesure de trouver toutes les pièces qu’il vous faut. Alors lancez-vous !

A bientôt sur les routes de la transition avec votre nouveau vieux vélo !