Bon à savoir avant de débuter la lecture de l’article :

Cet article reflète mes opinions et mon expérience dans le domaine du vélo de voyage et du vélo en général. Vous allez vite voir que je ne suis pas un adepte de l’entrée de gamme et des vélos conçus plus pour produire un prix qu’une expérience.

Ensuite, je suis pour l’instant (il n’est pas impossible de changer d’avis) très réservé voir hostile à l’usage de fourche suspendue de type vtc sur un vélo de voyage. C’est lourd, inefficace et source de problèmes. De mon point de vue, absolument inadapté au voyageur. Vous cherchez du confort ? Vous en trouverez plus sur une fourche acier non droite que sur une fourche suspendue bas de gamme vtc.

Puisque je parle de vtc, sachez que je ne les considère pas comme des vélos de voyage mais plutôt des vélos de ville : position droite, fourche suspendue (peut-être) utile sur les ralentisseurs.

Enfin, je suis un adepte de l’occasion. En effet, pour un même budget vous aurez un bien meilleur équipement sur un vélo d’occasion que sur un neuf.

N’hésitez pas à compléter l’article de votre expérience en commentaire. Je ne peux pas tout savoir et suis toujours preneur d’infos complémentaires.

Bonne lecture !

Les questions que vous vous posez

J’ai un budget, quel est le meilleur vélo que je puisse avoir pour ce budget ?

Dois-je adapter mon budget au vélo qu’il me faut ou adapter le vélo à mon budget ?

Je souhaite un vélo de voyage, lequel me conseillez-vous ?

Est-il mieux d’acheter neuf ou d’occasion ?

Vous souhaitez planifier un prochain voyage à vélo mais vous n’avez pas encore le vélo adapté, vous vous posez donc certainement quelques-unes de ces questions. Nous allons les explorer ensemble afin de vous permettre de faire le meilleur choix pour vous.

Parlons budget

Pour pouvoir parler budget en connaissance de cause il faut d’abord avoir une idée des prix pratiqués par les constructeurs pour les vélos de voyage.

Entrée de gamme : souvent lourd et peu fiable.

Par exemple, acier “hiten”, transmission Shimano Tourney, Acera, Altus ou même sans nom de gamme

Position : cintre plat type vtc

Milieu de gamme : Altus, Alivio, Deore, Claris

Ici on commence à avoir des cadres de meilleur qualité mais c’est l’équipement qui ne sera pas toujours à la hauteur du voyageur.

Evitez absolument les modèle avec fourche suspendue ! A ce prix c’est inutile, lourd et source de problème (pour information, une bonne fourche suspendue commence à un budget de 150€).

On commence à voir apparaître quelques vélos avec une position route (gamme Claris).

On reste ici sur du milieu de gamme mais c’est l’équipement global qui va monter en gamme : dynamo dans le moyeu avant, freins à disque mécanique, porte bagage avant, cintre multiposition.

Les cadres restent souvent les mêmes entre milieu et haut de gamme chez les constructeurs. La gamme et variété des équipements sera en revanche meilleure.

A partir de 2 000 € vous accédez à des vélos et équipements en début de haut de gamme. Mais cela change quoi sur un vélo de voyage ?

Le poids : votre vélo sera plus léger car ses composants seront de meilleur qualité

La transmission : plus fluide et moins sujette aux déréglage, elle vous procurera plus de confiance dans le matériel

L’équipement : plus fiable et robuste, notamment au niveau des portes bagages, cela rendra votre expérience de voyageur plus facile

On vient de voir les fourchettes de prix pour des vélos neufs. Sachez que sur le marché de l’occasion, vous pouvez facilement trouver le vélo de la gamme au-dessus pour la fourchette de prix inférieur.

Si vous êtes bricoleurs et n’avez pas peur de démonter, remonter, changer des pièces, vous pouvez même facilement vous construire un vélo qui vous aurait coûté pas loin de 2 000 € en neuf pour un budget de 1 000 €. Pas mal non ?

Mais du coup, dois-je adapter le vélo à mon budget ou plutôt adapter le budget à mon vélo ?

Les réponses dans le prochain article sur la thématique !

Besoin d'aide pour votre projet vélo ?

Je propose des montages à la carte et des accompagnements au montage !